Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Mid-Year Sale - Up to 50% off selected items. Take another 20% off with code eco20

Coupes menstruelles et syndrome du choc toxique

Menstrual cups and Toxic Shock Syndrome

Coupes menstruelles : sont-elles sûres à utiliser ?

Le syndrome du choc toxique (SCT) touche aussi bien les hommes que les femmes. TSS a été associé à des individus qui ont récemment subi une intervention chirurgicale , infections des tissus mous et des os , et les piqûres d'insectes , ainsi que les personnes qui ont menstrué , utilisé dispositifs contraceptifs intra-utérins et utilisés dispositifs contraceptifs intra-vaginaux, coupes menstruelles et tampons .

Syndrome de choc toxique est une maladie rare mais grave et parfois mortelle. Si vous ressentez les symptômes TSS ci-dessous lorsque vous utilisez la coupe menstruelle Eco Cup, retirez-le et consultez immédiatement un médecin.

Nous vous recommandons de suivre ces étapes pour réduire votre risque de développer un TSS :

  • N'utilisez aucun dispositif vaginal interne, y compris l'Eco Cup , si vous avez déjà reçu un diagnostic de TSS.
  • Nettoyez soigneusement votre Eco Cup avant de l’utiliser pour la première fois et entre les périodes , comme décrit dans le Guide d'utilisation.
  • Retirer, laver et réinsérer votre Eco Cup à au moins toutes les 4 à 8 heures pendant vos règles. Cela signifie que vous devrez le faire au moins 3 fois en 24 heures
  • Lavez-vous les mains avant et après manipulation de votre Eco Cup

SYMPTÔMES DU SYNDROME DE CHOC TOXIQUE

Symptômes du SCT fréquents imiter la grippe et peut inclure :

  • forte fièvre soudaine
  • vomissement
  • diarrhée
  • vertiges
  • évanouissement
  • éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil pendant vos règles ou quelques jours après

Une étude récente de Patrick M. Schlievert, "Effet des produits menstruels/contraceptifs intravaginaux non absorbants sur Staphylococcus aureus et production du superantigène TSST-1", a examiné divers produits menstruels intra-vaginaux, notamment les tampons, les diaphragmes, les disques menstruels et coupes menstruelles et a découvert que même si les tampons comportent un certain risque de production du super antigène TSS-1 (la bactérie responsable du syndrome de choc toxique), les coupes menstruelles ne produisent pas de TSS-1.

L'étude a révélé que la production de TSS-1 nécessite de l'oxygène, ce qui explique pourquoi le risque de TSS lié à l'utilisation de tampons est accru, en raison de l'air emprisonné dans les fibres du tampon.

L'étude a renforcé la recommandation de limiter la durée de port des coupes menstruelles à 12 heures entre les vidanges. Chez Eco Period, nous recommandons généralement de le vider toutes les 4 à 8 heures si possible (laissez-le pendant que vous dormez, mais videz-le avant de vous coucher et au réveil).

Si vous avez d'autres questions sur le syndrome du choc toxique, veuillez contacter notre équipe à info@ecoperiod.com.au ou parlez à votre médecin.